L’un des évènements français les plus franchouillards arrive à grands pas. Cette semaine commencent en effet les mythiques fêtes de Bayonne, qui réuniront près de 1,5 million d’assoiffés et d’amateurs de bonne franquette, fidèle au terroir de la région. Participer aux fêtes de Bayonne est une chose, mais savoir réellement les célébrer en est une autre. On a donc décidé de vous faire un guide des choses à faire et à éviter lors de ces festivités afin que vous puissiez en revenir avec la meilleure expérience possible. Préparez votre sac à dos et rendez-vous vers Bayonne !

Qu’est-ce que les fêtes de Bayonne ?

Les fêtes de Bayonne se déroulent chaque année sur 5 jours à partir du dernier mercredi de juillet jusqu’au dimanche suivant. Cette année, elles commenceront donc le mercredi 27 juillet pour s’étaler sur 5 jours. Elles prennent toujours fin le dimanche qui suit, à savoir le 31 juillet. Cet événement est connu pour être l’un des plus grands rassemblements populaires du pays, affichant des affluences records jusqu’à plus d’un million de personnes.

La première édition des fêtes de Bayonne a eu lieu en 1932, inspirées des fêtes de San Fermin qui se déroulent chaque année à Pampelune, un peu plus tôt dans le mois de juillet. Devenues très vite extrêmement populaires, les fêtes n’ont connu qu’une pause pendant la Seconde Guerre mondiale entre 1940 et 1944.

Entrecoupées de divers spectacles et manifestations culturelles et sportives, les fêtes sont l’occasion pour les visiteurs venus de divers pays de découvrir les réjouissances que le Pays Basque a à offrir. Dans l’esprit de la plupart des gens, les fêtes de Bayonne sont caractérisées par les tenues blanches et rouges portées par ceux que l’on appelle les “festayres” (participants des fêtes). Cette tenue n’est pourtant apparue que dans les années 90. En effet, la couleur caractéristique des fêtes de Bayonne avant cette période était le bleu. Le rouge et le blanc ne sont apparus que tardivement dans l’idée d’imiter les fêtes de Pampelune.

C’est quoi le programme cette année ?

fetes de bayonne pelote basque

Pelote basque à Bidart. Wikimedia Commons

Les journées commencent toutes à 10h du matin pour se terminer à 3h du matin, à l’exception du dernier jour où le feu d’artifice de clôture se fait à minuit. De très nombreuses activités sont au programme chaque jour :  des parades dans les rues, aux apéros dans les bars, en passant par la découverte du folklore basque. Nous avons préféré en sélectionner certaines qui nous paraissent indispensables et caractéristiques d’une virée bayonnaise réussie.

  • La cérémonie d’ouverture, qui commencera le mercredi 27 à 20h, fait bien sûr partie de ces incontournables. C’est l’apparition, au balcon de la mairie, du fameux roi Léon en milieu de soirée qui officialise ainsi le début des réjouissances à venir. Petite anecdote, le roi Léon est à l’origine un certain Léon Dacharry, figure de Bayonne dans les années 50, interprète de répertoire lyrique et commis-vendeur de profession. Proclamée “Roi de Bayonne” par les habitants, sa figure parraine depuis chaque édition des fêtes de Bayonne. Le roi est également rejoint devant la mairie tous les jours par les 6 géants qui représentent ses courtisans.
  • Le Corso lumineux est probablement un des moments les plus attendus des fêtes. Présent depuis 1932, il consiste en un défilé nocturne de plusieurs chars préparés par diverses associations de la ville. Traditionnellement, le défilé a lieu le samedi et le dimanche, de 22h à minuit. Le thème de l’édition 2016 : les films cultes.
  • Les plus sportifs seront également comblés. Outre un tournoi de basket, la pelote basque est à l’honneur. Entre l’Open de la Rive droite et les Masters des fêtes de Bayonne, ce sera l’occasion de découvrir ou d’apprécier ce sport en assistant à l’affrontement des plus grands joueurs du moment.
  • Les amateurs de sensations fortes pourront se rendre aux traditionnelles courses de vaches qui se déroulent le jeudi, vendredi et samedi. Jeu d’évitement, la pratique en est interdite au mineur. Si les plus aguerris ont le droit de participer, c’est à leurs risques et périls, mais toujours dans le respect de l’animal. Les autres pourront simplement s’asseoir dans les gradins ou se placer derrière les barrières de sécurité et profiter du spectacle.
  • Enfin, les arènes sont un lieu central des fêtes de Bayonne, de nombreuses activités s’y dérouleront ainsi toute la semaine, entre concerts et spectacles. Les arènes sont aussi le lieu où se déroule la Feria des fêtes avec deux corridas au programme, les 30 et 31 juillet.

Bien sûr cette liste des activités n’est pas exhaustive, et vous trouverez sûrement bien d’autres animations en vous baladant dans les rues de la ville ou encore en consultant le programme des fêtes. Libre à vous de faire ce qu’il vous plaît.

On conseille…

L’idéal reste de profiter des festivités le dimanche pour le dernier jour des fêtes de Bayonne. Pourquoi ? Tout simplement car l’ambiance sera toujours aussi festive, voire plus, mais beaucoup moins étouffante (les moins aguerris seront déjà rentrés chez eux). C’est le cadre idéal pour une virée en famille ou même entre amis pour profiter des bars et activités en toute quiétude, avec une foule bien moins dense que les jours précédents et découvrir enfin une atmosphère bayonnaise respirable.

Comment se rendre aux fêtes de Bayonne ?

fêtes de bayonne bus starshipper

Starshipper – Serge Chapuis

Vous avez le choix entre l’avion, le train et le bus pour accéder aux fêtes de Bayonne. Il est commun de s’y rendre en train, mode de transport rapide qui vous amènera directement à la gare de Bayonne en plein centre-ville. La solution la plus économique reste bien sûr le bus, cela vous permettra à coup sûr d’avoir plus d’argent à dépenser dans les réjouissances sur place et de ne pas vous retrouver à court avant la fin du week end ! Les compagnies Ouibus et Eurolines (et sa filiale nationale Isilines) assurent des dessertes à Bayonne. Si le bus ne vous donne toujours pas envie en tant que moyen de transports, on vous conseille la lecture de cet article, GoEuro s’étant déjà penché pour vous sur la question. Mais revenons aux questions pratiques : Bayonne est desservie par les compagnies de bus Ouibus, Eurolines et Isilines. Vous pouvez vous y rendre depuis de nombreuses villes françaises, parmi lesquelles Paris, Toulouse ou encore Lyon.

La panoplie du parfait festayre

fêtes de bayonne tenue festayre vachette

Avoir une tenue non adaptée pour s’avérer vite salissant… Fêtes de Bayonne

Nous allons vous livrer tous les secrets de la panoplie d’un bon habitué des fêtes. Tout d’abord, n’emportez aucun objet de valeur tel que montres ou bijoux, car vous risqueriez de les perdre dans la mêlée. Ne portez pas non plus de vêtements auxquels vous tenez, car entre la sangria, le vin, et autres réjouissances gastronomiques que le Pays Basque a à vous offrir, la probabilité de repartir  des fêtes avec des vêtements immaculés est à peu près égale à celle de se retrouver parfaitement sobre après une nuit passée au bar. Optez donc pour une tunique et un pantalon blancs basiques bon marché, avec une ceinture (aussi appelée geriko) et un foulard rouges. Privilégiez le confort, car vous allez danser et bouger toute la soirée ! Nous vous conseillons également de porter des baskets confortables et des vêtements assez larges pour être à l’aise, mais ne prenez pas le risque de venir en tongs ou pieds nus sous risque de finir les festivités avec un bandage au pied (oui, le verre brisé ça coupe). Enfin, cela n’est pas obligatoire, mais il est préférable de prendre un petit sac à dos ou un sac en bandoulière, afin d’y ranger toutes ses affaires et d’avoir les bras libres.

On conseille…

Évitez de trop en faire en voulant porter un béret ou un chapeau, car vous le perdrez sûrement dans l’heure qui viendra et vous aurez surtout vite l’air d’un touriste ! Restez simple et les Bayonnais vous accueilleront avec plaisir pour faire la fête avec eux dans leur ville.

Comment bien se remplir la panse ?

Côté boissons

Pendant les Fêtes de Bayonne, le rouge est mis à l’honneur, même dans vos boissons. Attention, les amateurs de houblon devront se mettre à la vigne pendant cette semaine. Et c’est pourquoi la sangria reste le grand classique des ferias : un savoureux mélange de vin rouge macéré avec des agrumes et fruits rouges. On a un cocktail définitivement frais et sucré, agréable à déguster en plein été. Mais faites bien attention de ne pas trop en abuser, car, comme tout cocktail, la Sangria peut être traître. Veillez donc bien à espacer les verres et gardez en tête que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, bien entendu. Pour ceux qui ne peuvent pas supporter le vin rouge, une alternative presque tout aussi populaire est également proposée aux Fêtes de Bayonne : la Jacqueline, qui se présente sous la forme d’un mélange de vin blanc, limonade et sirop de grenadine (pour respecter la couleur) vous fera tout aussi bien tourner la tête.

Bien manger

Quand on prévoit de boire beaucoup, il est essentiel de bien manger et en quantité suffisante, faute de quoi la soirée risque de se terminer très tôt et pas généralement pas dans les meilleures dispositions. Tout le secret réside en effet dans l’art de savoir bien espacer les verres des différentes boissons alcoolisées que les divers lieux de perdition auront à vous offrir et de se remplir la panse correctement à intervalles réguliers. Pas de soucis de ce côté, là : vous êtes dans une région ou la gastronomie a toute sa place ! Aucun risque de tomber sur un jambon beurre qui n’a de jambon que le nom. Le Pays Basque est connu pour la qualité de sa charcuterie, mais pas seulement. On conseille tout particulièrement la Txuleta : une magnifique côte de boeuf bien juteuse accompagnée de frites et autres garnitures, servie généralement dans les Ventas (sortes de brasseries du coin). Végétariens s’abstenir.  La Txuleta comblera à elle seule vos besoins quotidiens de protéines et vos inévitables fringales post-soirées. Pour ceux qui auraient besoin d’un en-cas, n’hésitez pas à savourer les délicieux churros, pâtisseries espagnoles dont la pâte est frite et saupoudrée de sucre.

On conseille…

Bon, il n’y a pas que la viande dans la vie, et à Bayonne non plus. Allez faire un tour au stand du Syndicat ELB rassemblant plusieurs agriculteurs basques et proposant les produits du terroir. C’est aussi l’occasion de soutenir plus de 40 producteurs une quinzaine de coopératives ou entreprises agroalimentaires locales. Le stand propose ainsi le très convoité burger paysan, composé d’un steak haché dont la viande est issue des troupeaux de la Soule, de légumes cultivés en Labourd, de pain pétri à Hasparren et de fromages provenant des vaches laitières de Basse-Navarre et de la Soule.

 

Photo de couverture, par Karl Lecomte, CC BY 2.0